novembre 29, 2022

Le nouveau ring

La nouvelle façon de s'informer

Comment faire un tissage ?

Tout savoir sur le tissage

Ces dernières années, les produits de beauté et de bien-être ne cessent de stupéfier les consommateurs.

Les différents fabricants proposent des articles de qualités qui peuvent changer en un rien de temps l’apparence.

En termes de coiffure, sur le marché on peut trouver d’innombrables faux cheveux de tous genres, courts ou longs, frisée ou lisses, en plusieurs couleurs.

C’est la technique de leur conception et leur mode d’installation qui distinguent ces prothèses de cheveux.

Bien sûr le rapport qualité-prix y est aussi un paramètre à prendre en compte, car on ne va pas les porter juste pour un jour.

Le tissage est parmi les méthodes de pose les plus tendances aujourd’hui, mais comment faire.

Qu’est-ce que le tissage ?

Le changement de coiffure révèle à nouveau la splendeur de votre visage.

C’est encore mieux si vous opter avec les faux cheveux, car les cheveux naturels restent intacts alors que vous pouvez changer de look à tout instant comme bon vous semble.

Le tissage est l’un des moyens qui permet de poser les bandes capillaires. Ces derniers peuvent être synthétiques, naturelles, ou brésiliennes.

Pour faire un tissage, Il suffit de tresser les cheveux en les tapissant sur le cuir chevelu et d’y insérer les extensions.

Seulement, on ne serre pas trop les tresses pour ne pas faire souffrir la tête car les extensions vont y rester longtemps. Les cheveux épais et crépus sont les plus privilégiés avec ce procédé car ils peuvent coincer efficacement les rajouts.

Les techniques du tissage

Que vous ayez choisi les extensions capillaires naturelles, synthétiques, ou brésiliennes et que vos cheveux soient épais, la méthode de pose la même.

Mais pour faire un tissage, il faut aller chez les professionnels agrées dans les salons ou les institutions spécialisées.

Sa réalisation dure à peu près deux heures. Les techniques dépendent de l’effet souhaité et du budget évidement.

Soit on veut ajouter du volume, rallonger un peu, ou tout simplement changer de coiffure. Pour cela, il faut une aiguille, un fil de coton, un peigne, et on coud les bandes de rajouts sur les cheveux préalablement tressés.

D’autres utilisent de la colle ou des anneaux pour attacher les extensions. Pour le tissage fermé, les tresses plaquées contournent entièrement la crane, et on insère les faux cheveux dessus par couture.

Pour avoir plus de réalisme on ajoute un lace front ou un full lace qui est une membrane transparente pourvue de pousse de cheveux sur le pourtour de la tête afin de dissimuler les tresses.

Quant au tissage à demi-tête, comme son nom, on ne tresse qu’une partie à l’arrière de la tête avant d’attacher les bandes capillaires. Il est recommandé si on veut plus de volume ou plus de longueur.

Pour le tissage ouvert, la tresse se fait un à un dans plusieurs parties du cuir chevelu et les rajouts se mélangent avec les cheveux naturels.

Comment entretenir les extensions

Avant de faire un tissage, il faut préconiser des soins appropriés pour que les rajouts capillaires puissent résister longtemps.

Ils peuvent tenir jusqu’à six mois si bien entretenus. Le règle est d’attacher les cheveux avant de dormir et l’envelopper dans un foulard.

Pour les mèches synthétiques, il faut mouiller un peu au spray hydratant et démêler avec un peigne à larges dents ou aux doigts chaque jour.

La fréquence du lavage se fait au moins une fois par semaine avec un shampoing sans sulfate.

Le spray hydratant est aussi à appliquer chaque matin pour les extensions aux cheveux naturels, avant de les démêler aux doigts.

Le shampoing nourrissant et hydratant, ainsi que les masques habituels des cheveux naturels sont utilisés une fois par semaine lors du lavage. Ces mèches peuvent supporter le fer à lisser à moins de 180°C.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.